• Adhésion 5€
  • Monde du travail
  • Parole d'expert
  • Actionnariat
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • [javascript protected email address]

Actualités actionnariat salarié

1 - Salaire, retraite, épargne, logement : ce que les annonces du gouvernement vont changer à votre portefeuille.
2 - Impôts, carburant, prestations : ce qui change dans le budget 2018.
3 - Réforme fiscale Macron - le compte-titres sort grand gagnant

Avec des revenus bruts de 4 à 6 %, l’immobilier locatif a de quoi séduire.
Vous y pensez ? Les Échos tentent de vous orienter.

Les clients utilisent de plus en plus les sites et applications mobiles de leur banque et leur confiance progresse, selon le baromètre du cabinet Deloitte. Cependant, pour les opérations importantes et les coups durs de la vie, les agences et les conseillers gardent un rôle clef. Les banques ont encore d’importants progrès à faire pour améliorer la relation avec leurs clients.

Pas besoin de gagner au Loto ou d'hériter d'un oncle d'Amérique pour changer de vie et profiter des jours qui passent en oubliant le travail. Grâce aux placements et investissements, bien des possibilités s'offrent à vous, à condition de disposer d'un patrimoine de départ ou de vous y prendre à l'avance. Toutefois, selon que votre projet est immédiat ou à un horizon de cinq à dix ans, les solutions ne sont pas les mêmes.

« Très positif » : c’est ainsi que Thierry Laroue-Pont qualifie le résultat de l’activité de BNP Paribas Real Estate au cours du 1er semestre et ce, dans l’ensemble des métiers du groupe.

L'épargne salariale concerne un peu plus de la moitié des salariés du privé, qui s’octroient ainsi un complément de revenus non négligeables chaque année.

Alors qu'un durcissement de la fiscalité était évoqué, l'assurance vie devrait conserver ses avantages fiscaux et ainsi échapper, en grande partie, à la "flat tax" sur les revenus du capital prévue par le gouvernement. Celle-ci ne s'appliquerait que sur les contrats d'assurance vie d'un montant supérieur à 150.000 euros, mais rien de précis n'a été annoncé.

BNP Paribas a monté un lab dédié à l'intelligence artificielle pour exploiter les données non structurées de la banque grâce à des algorithmes d'apprentissage automatique. Plusieurs dizaines de projets ont déjà vu le jour. Parmi eux : un système d'analyse automatique des contrats ou encore un moteur de traduction intelligent, qui offrent des gains de temps significatifs. L'équipe, en pleine croissance, planche aussi sur les nouvelles interfaces vocales. Le point avec son responsable, Edouard d'Archimbaud.