• Adhésion 5€
  • Monde du travail
  • Parole d'expert
  • Actionnariat
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • [javascript protected email address]

Choisir des fonds diversifiés correspondant à son horizon de temps, investir régulièrement sur les fonds boursiers et les actions, recourir à la gestion pilotée sur le Perco, profiter à plein des dispositifs d’actionnariat salarié : tels sont les conseils de Jérôme Dedeyan, associé fondateur d'Eres.



«Cette année, les salariés sont plus nombreux à faire des choix positifs au lieu de suivre le choix par défaut du règlement du plan d’épargne salariale et à choisir les fonds diversifiés» relève Jérôme Dedeyan, associé fondateur de la société de gestion d’épargne salariale et de retraite Eres. Sans doute un des résultats des efforts récents de pédagogie effectués par les autorités et des gestionnaires.

Même si 50% des avoirs de l’épargne salariale sont placés en actions grâce notamment à l’actionnariat salarié, l’allocation en fonds monétaire de bien des collaborateurs reste trop importante estime ce gestionnaire d’épargne salariale qui travaille en partenariat avec de nombreux conseillers en investissements financiers (CIF) agréés- qui recommande de choisir ses fonds en fonction de son horizon de temps, notamment les fonds diversifiés flexibles, et de profiter des possibilités d’arbitrages pour investir progressivement vers les fonds investis plus ou moins fortement en actions.

Et de la même manière d’en sortir progressivement au fur et à mesure qu’approchent les dates de disponibilités de votre épargne (cinq ans sur un plan d’épargne d’entreprise - PEE ou achat d’une résidence principale..). Sur le Perco (plan d'épargne pour la retraite collectif), il recommande la gestion pilotée : «un système vertueux».

Quant à l’investissement en actions de son entreprise, il conseille aux salariés d’en profiter au maximum en participant régulièrement aux opérations afin de retrouver l’effet vertueux de l’investissement régulier.